Slayers New Gen est un forum RPG basé sur la série Buffy contre les vampires et Angel. Aucun personnage de la série n'est jouable.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour au bercail (PV:Avana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 158
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 25
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Charlie Cox

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
0/2000  (0/2000)
avatar

MessageSujet: Retour au bercail (PV:Avana)   Ven 17 Fév - 22:13

Un an, un an que Matthew avait quitté Hardhell pour le monde extérieur. Son objectif ? Recolter des informations, trouver quelques choses, un espoir, une solution. C'était probalement une mission suicide, mais ça n'avait pas refroidis les ardeurs de ce chers observateur loin de là même. En compagnie du sorcier Etrane ils ont bravés beaucoup de danger, trop même, Etrane a hélas perdu la vie pour sauver celle de Matthew, un sacrifice que Flanigan n'oubliera jamais. Bref, durant cette expédition Matthew n'a pas eu les résultat voulu, il a vu le chaos, la mort et la désolation, des humains esclaves de démon et vampire. Ce qu'il a vu restera a jamais graver dans sa mémoire. Bref, il a survécu a tout ça et le voilà maintenant sur la route du retour. Il conduit une camionnette, à l'intérieur se trouve de nombreuse choses ramené par Matthew du monde extérieure, des armes, des livres de magie. Vous l'aurez compris il a ramené beaucoup de chose. Mais aussi beaucoup de blessure et une sale mine, oh ça oui qu'il a une sale mine notre observateur. Cette expédition n'a pas été de tout repos, une fois arrivé à Hardhell il va probablement se précipiter sur un lit pour dormir au moins 3 mois.

Matthew voyait au loin les lumières de la ville, il était proche du but, enfin. La vision de la ville au loin lui procurait un sentiment de bien être, voir un endroit encore si paisible aujourd'hui était à la limite de la science fiction. Le pauvre Flanigan était exténué; il sait que s'il ferme les yeux il peut s'endormir. Conduire dans ces conditions était très dangereux mais il le fallait, il voulait rentrer. Revoir les gens, ses amis qui lui manquait terriblement. Après plusieurs minutes, il arriva enfin en ville. Il se rappela la route pour allez au quartier générale. Il touche au but. Lorsqu'il arriva enfin devant, il coupa le contact de la camionnette et il se frotta les yeux. Il y était arrivé, ses amis ne l'attendaient probablement pas. Il sortit de véhicule très lentement et s'avança en direction de la porte. Il sonna et attendit que quelqu'un vienne lui ouvrir. Qui pourrait bien lui ouvrir à une heure aussi tardive ? Une tueuse ? Avana ? Il verra bien, en tout cas la personne risque d'être choqué de le revoir mais aussi de le voir dans un état aussi lamentable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Date d'inscription : 24/11/2016
Age : 36
Localisation : HardHell
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Priyanka Chopra

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
185/2000  (185/2000)
avatar

MessageSujet: Re: Retour au bercail (PV:Avana)   Ven 24 Fév - 17:53

Comme toujours, je n'irais pas dormir avant les quatre ou cinq heures du matin. J'avais un tas de choses à faire avant de pouvoir me mettre au lit. Je devais préparer le planning des patrouilles pour les filles, plus le mien, sans oublier qu'il y avait aussi la protection de la ville. Cela faisait quelques jours, que les démons et les vampires n'avaient pas essayé d'entrer dans la ville et cela ne présageait rien de bon pour nous. Bien que je sois complètement au bout du rouleau physiquement, je ne pouvais pas me permettre de prendre des risques, de baisser les bras ou de me reposer. J'aurais le temps, pour tout ça, quand nous aurons gagné cette bataille, car il est trop tard pour la guerre, à mon avis. Cependant, je ne laisserais pas tomber, je combattrais jusqu'à mon dernier souffle.

Je viens de terminer une séance d'entraînement assez intensive avec quelques tueuses qui comme moi, ont du mal à trouver le sommeil. Nous savons tous et toutes que si nous perdons HardHell, il n'y aura plus aucun espoir de voir la paix revenir dans notre monde. Le pire, c'est que nous n'avons pas assez d'armes et que nous avons très peu de sorciers et de sorcières capables de nous venir en aide. Pourtant, nous avons besoin désespérément d'aide. Heureusement que les Hardiens ont pris conscience du danger, enfin quelques-uns et que nous pouvons comptons sur eux. Après tout, c'est aussi leur ville et leur combat, s'ils veulent rester en vie.

Après cet entraînement nocturne et avoir bordé les filles, si on veut, je suis allé prendre un bon bain chaud. J'y suis restée environ une heure pour bien délasser chacun de mes muscles, puis je suis sortie et j'ai enfilé un peignoir. Ensuite, je me suis rendue dans ma chambre où j'ai opté pour une tenue décontractée. Un simple jogging gris avec un débardeur blanc, un gilet de la même couleur et mes chaussons. Une fois prête, je suis retournée dans mon bureau au rez-de-chaussée, afin de préparer mon plan de bataille pour demain.

Je commençais à sentir des picotements dans mes yeux. La fatigue commençait à devenir plus forte que ma volonté. Mon travail état presque terminé, lorsque j'entendis la sonnette de la porte d'entrée. Cela me fit sursauter. Qui pouvait bien avoir besoin de notre aide à cette heure-ci ? Je me frottais les yeux, puis quittais mon bureau pour aller ouvrir la porte. Je laisse échapper un long bâillement, puis j'entrouvre la porte pour voir qui vient me déranger si tard ou si tôt, d'après là où on se place. Sur le coup, je ne reconnais pas l'homme sur le pas de la porte. Il est extrêmement défiguré et avec la fatigue, ce n'est pas simple.

Soudain, un éclair me frappe. Il s'agit tout simplement de mon ami Matt. Il était parti depuis un an, afin de récolter des informations sur ce qui se passaient dans le reste dans le monde. À voir sa dégaine, je me dis que ça doit être pire que ce que je croyais. Il a l'air encore plus fatigué que moi. J'ouvre la porte en grand et je le prends dans mes bras, en essayant de ne pas trop lui faire de mal, mais je suis si soulagée de le revoir en vie. Je jette un regard dans la rue. Il n'y a personne.

- Entre vite !

Lui dis-je, inquiète. On ne sait jamais. Je l'aide de façon à ce qu'il ne souffre pas trop. Une fois à l'intérieur, je refermai la porte à clefs et je l'entraîne jusqu'à l'infirmerie.

- Tu es dans un sale état ! Mais tu es là et c'est tout ce qui compte !

Lui dis-je, en le faisant s'asseoir sur la table d'examen. Puis, je l'observe en silence, essayant de déterminer, par où commencer mes soins. Et oui, je sais faire ça aussi. On n'a pas le choix dans notre situation. Heureusement que j'ai appris des professionnels dans un véritable hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 25
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Charlie Cox

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
0/2000  (0/2000)
avatar

MessageSujet: Re: Retour au bercail (PV:Avana)   Mar 28 Fév - 19:08

C'st finalement Avana qui lui ouvrit la porte, revoir son visage lui faisait beaucoup de bien après tout ce temps. Limite s'il oubliait toutes les douleurs de son corps. Malheureusement celles-c étaient bien trop plaisante pour les oublier. Avana semblait surprise de revoir Matt en vie, elle ne tarda pas a l'aider a marcher et trouvé un endroit ou poser ce pauvre observateur. c'est vrai qu'il est dans un sale état, c'est a se demander comment il peut encore tenir debout. Bref, l'observatrice l'amena sur un table d'examen à l'infirmerie, Matt reconnaissait les locaux du QG, rien n'avait changé depuis son départ. Il s'allongea sur la table et souffla un bon coup, la sensation de se retrouver allonger lui faisait un bien fou. Il se força a garder les yeux ouvert et il prit les mains d'Avana et les caressa comme pour la rassurer. Il finit par dire :

- Ca va j'ai rien... Mes blessures ne sont que superficielles... dit-il avec un sourire amusé. Ca fait du bien de te revoir... Dit-il en caressant sa joue. Il n'y avait aucun sous entendu a ce geste, il était juste heureux de la revoir ici, en vie, saine et sauve.

Matt était mort de fatigue, cela se voyait, mais la simple vision de voir une tête connue le remplissait de joie, après plus d'un an de vision apocalyptique ou autre ça faisait du bien. Il n'avait plus adressé de sourire ou même rigolé depuis son départ lui qui pourtant était de nature si farceur et déconneur. Quand il sera remis sur pied il va tenter de rattraper son retard en blague et autre ça c'est sûr, malgré le fait qu'il soit porteur de mauvaise nouvelle du monde extérieure. Bref, Matt fixa le plafond avant de reprendre la parole.

- Tous le monde va bien ?Demanda t'il avec une petite voix. On pouvait voir sur ses joues des larmes se dessiner, la fatigue plus l'émotion d'être rentré ici, c'était trop pour l'observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Date d'inscription : 24/11/2016
Age : 36
Localisation : HardHell
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Priyanka Chopra

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
185/2000  (185/2000)
avatar

MessageSujet: Re: Retour au bercail (PV:Avana)   Lun 13 Mar - 23:22

J'avais passé une journée ordinaire à lutter contre les forces des ténèbres qui voulaient nous détruire et je ne pensais pas recevoir une visite surprise. Pour tout dire, je pensais que mon collègue et ami était mort. Le peu d'informations qui nous parvenait de l’extérieur n'étaient très bonnes, alors je ne me faisais pas d'illusions quant à son sort. Je ne pouvais malheureusement rien pour lui, en-dehors de continuer le combat ici. Je n'avais pas vraiment le temps d'y penser non plus. J'avais d'énormes responsabilités envers mon autre collègue encore présent et les jeunes filles qui se trouvaient sous ma protection. Giles avait eu confiance en moi. Je ne le décevrais pas, surtout que ça ferait trop plaisir à ce macho.

J'étais donc encore debout, en train de peaufiner notre stratégie du lendemain. Je devais déterminer qui patrouillerait et où. Il y avait des lieux plus stratégique que d'autres. Pour éviter la routine, je changements souvent les équipes et leurs lieux de patrouilles. De cette façon, ils restaient toujours en alerte et ne baissaient pas leur garde. Je ne voyais pas d'autres moyens pour les garder en vie. Alors que j'avais presque terminé et que je sentais la fatigue envahir tout mon corps, la sonnette de la porte d'entrée retentit. D'abord surprise, je me suis demandé qui pouvait venir nous solliciter à une heure pareille. Je me suis levée et je me suis rendue à la porte.

Lorsque je l'ai entrouverte, je n'en croyais pas mes yeux. L'homme qui se tenait derrière était mal en point, mais j'arrivais tout de même à reconnaître mon ami Matthew. J'ouvre la porte et je l'aide à entrer. Je l'entraîne jusqu'à l'infirmerie et je l'installe sur la table d'examen. Bien que je ne sois pas médecin, je suis capable de soigner les filles en cas de besoin et heureusement d'ailleurs. Il s'allonge et je l'observe inquiète. Puis, quand il reprend la parole, je l'écoute attentivement. Quand il prit mes mains dans les siennes, j'ai faillit les retirer, car j'ai du mal avec ce genre de contact, mais je n'en fais rien et je lui rend son étreinte. Ses paroles me rassure et je lui rends son sourire. Mes muscles sont douloureux. Je n'ai pas eu l'occasion de sourire très souvent depuis son départ. Je le laisse caresser ma joue, car au final, ça me fait du bien de sentir qu'il est vivant et enfin de retour auprès de moi. Je me sentirais moins seule. Je ferme les yeux quelques secondes avant de lui répondre.

- Je suis contente que tu t'en sois tiré ! J'ai cru que tu étais mort ! Ça me fait du bien de te revoir aussi !

J'étais sincère. Maintenant qu'il était de retour, je remarquais à quel point il m'avait manqué et à quel point, j'étais inquiète pour lui. Je m'éloigne doucement de lui pour prendre de quoi soigné ses blessures. Je reviens près de lui, au moment où il reprend la parole. Je pose mes compresses et le désinfectant sur une desserte à roulette, puis le regarde. Je ne l'avais encore jamais vu pleurer. Ça me faisait mal de le voir comme ça.

- Oui, nous n'avons perdu personne ! Quelques blessures, mais rien de bien méchant, ne t'en fais pas ! Il faut penser à toi, maintenant. Je vais m'occuper de toi ! Ça risque de piquer un peu.

Lui dis-je avant de commencer à nettoyer ses plaies. Je faisais le plus doucement possible, afin de lui éviter de nouvelles souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 25
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Charlie Cox

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
0/2000  (0/2000)
avatar

MessageSujet: Re: Retour au bercail (PV:Avana)   Sam 25 Mar - 15:50

Avana était heureuse de revoir Matthew, même sans le dire on pouvait le deviner rien qu’en voyant son sourire sur son visage. Elle le croyait mort, quoi de plus normal ? Ça faisait un an qu’il était parti à l’extérieur de la ville, un an qu’il a parcouru des terres peuplaient maintenant par les forces du mal. Il y avait très peu de chance de survie et pourtant le voilà bel et bien vivant devant elle. Bref, Avana commença à soigner les multiples blessures de Matt. L’observateur se laissa faire, n’ayant pas trop le choix, mais n’ayant surtout pas les forces pour faire quoi que ce soit d’autres. Il posa alors une question, Matt voulait connaitre l’état de la situation sur Hardhell, savoir s’il y a eu des pertes, Avana lui affirma que non mais elle ne divagua par sur des détails et enchaîna sur le fait qu’il devait se reposer. Elle continua de lui nettoyer ses plaies. Matt adressa quelques grimaces pour montrer qu’il avait mal mais c’était normal il fallait en passer par là. Matthew avait des blessures sur tous le corps, le pauvre avait pris sacrement chers surtout la semaine dernière, quand son collègue sorcier c’est sacrifié pour le protéger, ils ont été pris en embuscade par des démons, après un terrible combat, Matt a du se résigner a fuir, son ami les repoussants du mieux qu’il pouvait pour laisser le temps à l’observateur de partir. Un noble sacrifice que Matt n’oubliera jamais. Il a encore la vision de son ami s'éloigner dans son rétroviseur au fur et a mesure qu’il s’éloignait avec la fourgonnette. En parlant de fourgonnette, cela fit penser à Matt que celle-ci était rempli d’armes et autre livres et artefact. Il prit alors les clefs qui se trouvaient dans sa poche puis les posa a côté de lui.

- J'ai ramené quelques cadeaux... C'est un peu noël avant l'heure ! Ou alors un noël en retard ça dépend du point de vue. Dit-il en grimaçant a cause de la douleur. Tu trouvera des armes et pleins d'autres trucs dans la camion dehors... C'est pas grand chose, mais c'est toujours mieux que rien. Je... Je suis désolé d'avoir mis autant de temps...

Matt avait vraiment une sale mine, la fatigue le gagnait peu a peu et pourtant il voulait rester éveiller, il avait peur qu'a son réveil tout cela n'était qu'une illusion et qu'il se trouvait toujours la bas. Chez les démons ou la violence et la peur sont les maîtres mots. Il reprit la parole mais on pouvait sentir qu'il était terriblement fatigué.

- Je... Je suis content... D'être... Là. Puis il ferma les yeux et se laissa aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Date d'inscription : 24/11/2016
Age : 36
Localisation : HardHell
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Priyanka Chopra

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
185/2000  (185/2000)
avatar

MessageSujet: Re: Retour au bercail (PV:Avana)   Mar 16 Mai - 22:38

J'aurais aimé le questionner sur ce qu'il avait vécu pendant son absence, mais pour le moment, mon ami et collègue avait surtout besoin de repos. Cela faisait un an qu'il était partit en reconnaissance, si on peut dire, pour essayer de voir ce qui se passer dans le reste dans le monde. D'après le peu d'informations dont je disposais, les humains étaient devenus des esclaves dans les villes contrôlaient par les démons. Cependant, nous n'avions aucun moyen de le savoir et Matt s'était porté volontaire tout comme Etrane.

Je pensais qu'ils étaient morts depuis longtemps, tout les deux. Je ne vous explique pas ma réaction, lorsque j'ai ouvert la porte du quartier général et que j'ai découvert Matt debout devant moi. Le soulagement d'abord, puis la peur, quand j'ai vu toutes ses blessures. Heureusement, il est vivant et c'est tout ce qui compte pour le moment. J'avais envie de savoir comment il avait survécu à l'enfer. Au lieu de lui poser des tas de questions, je l'ai aidé à entrer dans le bâtiment et je l'ai tout de suite emmené à l'infirmerie pour le soigner. C'était difficile de le voir dans un état pareille.

Malgré son apparente faiblesse, il prit le temps de faire de l'humour et de demander des nouvelles de tout le monde. Je suis assez fière de pouvoir dire que nous n'avons pas eu de lourde pertes jusqu'à maintenant. Quelques blessures plutôt graves, mais rien d'insurmontable. Une fois que je l'ai installé sur la table d'examen et que tout mon matériel pour commencer à désinfecter ses plaies. Apparemment, il avait raison quand il m'avait dit que ses blessures étaient superficielles, mais ça restait quand même assez moche à voir. Tout en nettoyant ses plaies et en l'écoutant, je me disais qu'il avait eu de la chance de pouvoir revenir parmi nous et à quel point c'était bon de le revoir. J'avais une forte envie de le serrer dans mes bras, mais ça devrait attendre.

Sa remarque au sujet de noël me fit rire. C'était assez douloureux, car cela ne m'était plus arrivé depuis bien longtemps. On n'avait pas vraiment l'occasion de rire, quand on faisait partie de la dernière base d'espoir de toute la population humaine.

- C'est très gentil à toi d'avoir penser à nous ! Lui dis-je avec un sourire. Mais j'aurais préféré que tu reviennes plus tôt ou même que tu ne partes pas.

J'étais vraiment sincère et il pouvait le lire dans mon regard, à quel point j'avais put m’inquiéter pour lui, pendant sa longue absence.

- J'irai les récupérer dès que tu seras allonger dans un bon lit ! Lui répondis-je, avec un sourire. Ne t'en fais pas, ça sera suffisant. J'aurais préféré que tu ne prennes pas autant de risque. Je me suis fait beaucoup de soucis pour toi.

Lui dis-je, en baissant les yeux sur mes mains, un peu gêné par cette situation. Je n'avais plus l'habitude de dire aux gens qui m'entouraient que je tenais à eux. J'avais trop peur de les perdre. Je soutenais à nouveau son regard, lorsqu'il s'excusa. Mes mains reposèrent les pinces et le coton sur le plateau posé sur une table devant moi. Puis, je me permets de lui caresser le visage en faisant attention à ses blessures.

- Le principal, c'est que tu sois revenu et presque entier. Lui répondis-je, en lui souriant de nouveau. Tu dois te reposer maintenant. Viens, je t'emmène dans ta chambre.

J'attendais sa réponse, car s'il n'avait pas la possibilité de se lever et de marcher, je devrais le porter jusqu'à l'étage. Après m'avoir dit qu'il était heureux d'être revenu, il s'endormit. Mon sourire se retira doucement de mes lèvres et comme je ne pouvais plus le soigner pour le moment, je lui mit des bandages et appela l'une des filles qui se trouvaient encore dans le salon, vu qu'elles n'étaient pas de service du matin. A nous deux, nous avons réussi à le porter jusqu'au premier étage. On le déposa dans son lit. Nous avions laissé sa chambre tel quel au cas où il reviendrait et nous avions bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retour au bercail (PV:Avana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au bercail (PV:Avana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au bercail
» Retour au bercail
» Retour au bercail...
» Retour au bercail [PV Grenaak]
» .xXx.Retour au bercail.xXx.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers New Gen :: HardHell :: Le centre-ville :: Le conseil des observateurs-
Sauter vers: