Slayers New Gen est un forum RPG basé sur la série Buffy contre les vampires et Angel. Aucun personnage de la série n'est jouable.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si le danger, c'était les préjugés ? [PV Maëlan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 211
Date d'inscription : 24/11/2016
Age : 36
Localisation : HardHell
Âge de ton personnage : 35
Avatar : Priyanka Chopra

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
185/2000  (185/2000)
avatar

MessageSujet: Et si le danger, c'était les préjugés ? [PV Maëlan]   Ven 19 Mai - 15:03


Et si le danger, c'était les préjugés ?
Feat Maëlan
Encore une longue journée a soigné des plaies plutôt moches, mais aucune perte plus lourde à signaler, c'est déjà ça. Je deviens plutôt douer pour soigner, si jamais on finit par gagner cette guerre un jour, je pourrais me reconvertir dans ce domaine et franchement cela serait certainement plus facile comme métier que celui que j'ai aujourd'hui. Je n'étais pas de patrouille aujourd'hui, j'avais laissé ce privilège à mon ami et collègue Matthew. Il était de retour en ville depuis peu de temps, mais j'avais désespérément besoin de renfort et lui, il devait reprendre rapidement du service pour oublier les horreurs qu'ils avaient vus et vécus pendant sa longue absence. Je ne voyais pas d'autres moyens que de le remettre directement en patrouille la journée. Cela lui permettra peut-être de se changer les idées, surtout que je ne lui ai pas confié les filles les plus faciles du groupe, mais je sais qu'il saura les gérer.

   Du coup, une fois la nuit tombée, c'était à mon tour de m'assurer que les rues de la ville étaient sûres pour les habitants, même si logiquement ils étaient censés rester chez eux à partir de ce moment-là, certains ne se priver pas de se balader dans HardHell après le couvre-feu. Ma mission consistait à surveiller l'un des deux cimetières de la ville et le quartier qui était tout proche de ce dernier. Le reste de la ville était surveillé par des tueuses aguerries et courageuses en qui j'avais toute confiance. Elles pouvaient très bien gérer toute une partie de la ville, mais en cas de besoin certaines filles étaient restées prêtes en arrière au quartier général, à venir en cas de besoin.

  Je venais de finir de quadriller le quartier. Il ne me restait plus qu'à visiter le cimetière. Tout semblait calme dans les alentours, mais mon instinct me disait que ce n'était qu'une apparence. J'étais donc sur mes gardes et j'avançais prudemment en regardant tout autour de moi. Il n'y avait personne dans le coin, ce qui dans un sens n'était pas plus mal. Je m'approchais lentement avec prudence de la grille noire en fer. En général, elle n'était pas fermée. Je la poussais lentement, mais elle grinça tout de même. Cela me fit grimacer.

- Bonjour la discrétion ! M'exclamais-je, à voix basse.

  Je refermais derrière moi, ce qui la fit grincer de nouveau et cette fois, je lâchais un juron bien grossier, toujours à voix basse. Je ne voulais pas que l'on ne m'entende pas plus, alors que cette satanée grille essayée de me faire repérer par l'ennemi. D'ailleurs, je ne comprenais pas comment des vampires et des démons pouvaient avoir élu domicile ici, alors que nous étions toujours en quête d'ennemis à neutraliser à la porte de la ville, pour éviter justement d'en croiser à l'intérieur des murs. La défense n'était peut-être pas assez efficace. Je devrais sans doute revoir notre système.

  D'un autre côté, il n'y avait pas que de mauvais démons ou vampires, certains d'entre eux étaient assez pacifiques. Angel et Spike en avaient été les preuves vivantes, si l'on peut dire. Je n'avais cependant rencontré aucun autre vampire qui ait eu la chance de récupérer son âme depuis qu'ils avaient fini en poussière. D'ailleurs, cela ne se reproduira peut-être jamais. Qui sait ? Je continuais d'avancer, tout en me questionnant sur le sujet. Quand soudain, je sentis une présence toute proche. En faisant le moins de bruit de possibles, je sortis l'un de mes pieux de l'une des poches de mon blouson court en cuir noir. Je portais un simple débardeur blanc en dessous, un jean bleu foncé et une paire de botte en cuir noir également. Je ne savais si l’intrus était un vampire, un démon ou un humain, j'aviserais lorsque je me serais suffisamment approcher et que je découvrirai à qui ou à quoi j'avais à faire.

  C'était assez facile de se cacher derrière toutes ces pierres tombales gigantesques et les mausolées qui sillonnaient les allées de ce cimetière. D'un autre côté, pour moi tous ces lieux se ressemblaient. Je sentais l'adrénaline monter en moi. Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas combattu. Je n'avais pas peur, car je savais que j'étais encore capable de tenir la distance, même si je ne possède pas les pouvoirs d'une tueuse, mon entraînement et ma force m'ont toujours permis de m'en sortir, sans oublier ma ruse naturelle et ma finesse d'esprits. Soudain, je l'aperçus. Il semblait jeune et terriblement beau baigné dans la lumière de la lune. Je ne l'avais encore jamais vu, ni ici ni en ville. Qui était-il ? D'où venait-il ? Tout chez lui m'intriguait. Il était plutôt grand, mais cela ne me faisait pas peur, j'avais déjà combattu des démons bien plus grands. Oui, bon d'accord peut-être pas seule. Mais qu'est-ce que ça change au final ? Bon, de toute façon, je ne sais pas encore s'il humain ou non alors attendons de voir.

- Bonsoir ! Vous vous êtes perdu ? Lui demandais-je, poliment, mais sur mes gardes.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 23/01/2017
Âge de ton personnage : 27
Avatar : Bill Kaulitz

Carnet de route
Pouvoirs:
Pouvoirs magiques:
0/2000  (0/2000)
avatar

MessageSujet: Re: Et si le danger, c'était les préjugés ? [PV Maëlan]   Dim 21 Mai - 17:19



Maëlan Müller feat. Avana Harmon






Et si le danger c'était les préjugés ?

J'ignore depuis combien de temps suis-je ici à flâner dans cette ville que je n'aime pas tout autant ce que je suis devenu. Mais avais-je le choix ? Visiblement non, on m'avait déjà retiré tout choix à faire à partir du moment où mon frère a cru bien faire en faisant de moi ce que lui était devenu à cause de son manque inébranlable de sa petite jugeote. Du coup solitaire que j'étais et qui s'est amplifié, je préférais rester loin de lui, loin de tout ceci, d'ailleurs j'avais juste l'impression d'ignorer ce qui pouvait bien se passer autour de moi. Mais qu'importe, je ne voulais rien savoir, rien entendre et surtout rien voir, qu'ils se débrouillent tous, à moi on ne m'a rien demandé et on a pas intérêt à me demander quoi que ce soit, je suis peut être sympa, mais je préfère d'avantage qu'on me foute la paix, c'est mieux pour tout le monde et surtout pour moi.

C'est donc en visitant la ville éclairée seulement à la lumière de la lune ou avec quelques petits lampadaires par-ci, par-là, que je cherchais un simple endroit reculer de tout où on ne viendrait pas me faire chier. Je n'embête personne alors autant que les autres restent à leur place en me laissant libre de faire mes propres choix. Je finis par emprunter un cimetière sans avoir un quelconque but, au début je souhaitais seulement le traverser comme pour prendre un raccourci vers je ne sais où mais finalement je me stoppe près d'une petite mausolée regardant autour de moi. On pourrait se demander ce que je fiche ici, c'est assez glauque quand on y pense ou alors c'est ironique pour un vampire qui est censé être mort ? Je relevais la tête vers le ciel, c'était comme si que je désirais rechercher la beauté de cet endroit, car il faut le dire, un cimetière ce n'est pas top, mais voyons la chose positive, il n'est pas peuplé de personne en tout genre, sauf de cadavre bien enterrés ou alors brûlés ? Non je pense que dans ce genre de cas leurs cendres se retrouvent ailleurs.

Je sors de ma flânerie en entendant la grille rouillée grinçait, quelqu'un était entré, mais pour quelle raison ? Dans un premier temps je fis le tour de la petite mausolée devant laquelle je m'étais arrêté, afin d'attendre. Oui je crois que j'attendais de savoir si la personne qui a pénétrée en ces lieux allait repartir ou dans le pire des cas de tenter de l'apercevoir. De toute façon si c'était un humain il ne risquait pas de me servir de repas, si c'était un vampire je l'aurais fuit pour qu'on me foute la paix, enfin pareil si c'était autre chose de pas très humain. Je n'aimais pas vraiment la compagnie, j'étais très bien seul, même si cela ne convenait pas trop à mon cher frère, je savais que parfois il venait jeter un petit coup d'oeil pour s'assurer que j'aille bien. Mais là j'étais persuadé que ce n'étais pas lui sinon il se serait annoncé ou bien d'ordre générale il est plutôt doué pour ne pas que je sache qu'il se trouve proche de moi.

Au final je laisse la personne passée devant le mausolée, sortant donc de l'autre côté avant de jeter un regard sur cette dernière, c'était une jeune-femme, enfin je supposais en voyant sa tenue, sauf que ce qu'elle avait sorti de sa poche ne me plaisait pas vraiment. Je la laisse à son tour faire le tour du mausolée, elle finira par tomber sur moi si je la laisse faire bien évidemment. Là j'aurais pu partir si je le voulais, puisqu'elle ne m'avait pas remarqué dans l'immédiat comparer à moi qui l'observait déjà tapis dans l'ombre. On verra bien ce qu'elle veut après tout. Finalement la voilà qu'elle arrive, bien que je lui tourne le dos, je me retourne en douceur, le but n'était nullement de l'effrayer, puis avec son bout de bâton dans les mains je préférais être très prudent. J'avais peut-être dorénavant toute la vie devant moi, mais pas invincible non plus. Je m'attendais à ce qu'elle me rentre dedans dès le début, mais non elle me pose une question en me vouvoyant en plus de cela, ce qui me perturbais énormément.

- Euh...

Lançais-je dans un premier temps, je ne savais pas trop quoi répondre, puis son pieux toujours dans l'une de ses mains, ne me met pas très à l'aise non plus.

- Non, absolument pas, je.. Je crois bien que je visite les lieux en fait !

On ne pouvait pas dire que je mentais puisque c'était en quelque sorte la vérité, je visitais l'endroit, je recherchais quelque chose de particulier. Tout ce que je voulais, c'était être en paix, rien de plus.
codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et si le danger, c'était les préjugés ? [PV Maëlan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois Sophie la girafe
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» Il était une fois... Carrefour!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers New Gen :: HardHell :: La ville :: Lano Cimetery-
Sauter vers: